BCNeta!

On peut être sain d’esprit et pourtant craquer devant un camion poubelle. C’est ce qui m’arrive régulièrement à Barcelone lorsque je tombe nez à nez avec les éboueurs, une vulgaire poubelle ou une campagne de sensibilisation au tri des ordures ménagères. Il faut dire qu’il est difficile d’échapper à leur omniprésence dans la capitale catalane. Depuis quelques années (sans doute depuis les J.O), la municipalité met le paquet sur la propreté pour faire en sorte que la ville resplendisse1.

La version barcelonaise de « Propreté de la Ville de Paris » s’appelle BCNeta! et décline avec talent et simplicité la charte graphique de la ville. Jouant comme beaucoup d’autres services municipaux sur les trois lettres BCN qui sont ici bien plus qu’un symbole d’aéroport, BCNeta! s’affiche partout. La ville a une fois de plus choisi la police de caractère Helvetica2 pour dessiner le logo, ce qui ne peut me faire plus plaisir3.

Logo BCNeta, 2006

On sent bien que les locaux et les touristes ne sont pas aussi bien éduqués qu’un bavarois, mais on ne peut que féliciter l’effort de la municipalité en la matière. Il y a beaucoup de poubelles, des conteneurs à recyclage partout et les éboueurs travaillent 24h/24 quitte à nous réveiller à n’importe quel heure de la nuit avec leur compacteur on ne peut plus bruyant. Un des problème les plus frappants reste la propreté de la plage qui ressemble plus à une poubelle géante qu’à un tas de sable. La ville a donc mis en œuvre une campagne d’inspiration « comics ». Le mois dernier, à Barceloneta, j’avais pris en photo une affiche sympathique où un super héros combat un mégot de cigarette.

BCNeta, 2006

Dans le même genre, on m’avait parlé d’une campagne plus street marketing où des panneaux étaient directement plantés dans le sable. Je n’avais pas eu l’occasion de voir ça de mes propres yeux, mais je suis tombé dessus aujourd’hui et je ne pouvais résister à l’envie de vous la montrer.

BCNeta, 2006

Tout ça pour ça me direz-vous. Oui mais il faut bien que je m’occupe pendant ces quatre jours d’arrêt maladie. Et puis je n’avais jamais eu l’occasion de déclarer ma flamme à Helvetica et la typographie en général4. L’erreur est réparée.

[1] Barcelone n’est pas historiquement très propre (effet ville du sud vs. ville du nord) et pas aidée par les hordes de touristes.
[2] Qui eut cru que la rigueur helvétique plaise autant aux catalans ?
[3] Oui mais je me soigne.
[4] Shame on me !

It’s a Zune day

Il ne faut pas s’étonner si les chinois sont les rois de la contrefaçon quand même l’entreprise la plus riche du monde en arrive à faire de la vulgaire copie. Je suis consterné.

Dans le détail, je ne sais pas ce qui me navre le plus :

L’objet ressemble à un iPod sauf que :
– le boitier est plus gros qu’un vieux iPod …le wifi prend de la place ?
– le bouton Hold a été déplacé de 2cm sur la droite …pour éviter un procès ?
– la molette ne fait pas molette mais juste curseur …problème de brevet ?

L’interface et les mêmes fonctionnalités q’un iPod sauf que :
– la musique est incompatible avec les précédents magasins en ligne de Microsoft …quand est-ce qu’on tue les DRM ?
– il y a des jolis effets graphiques en plus …serait-ce un point positif ?
– on peux partager ses morceaux/vidéos par wifi (limité à 3 écoutes) …mais à quoi ça sert ???

Un logiciel comme iTunes sauf que :
– il faut 20 minutes pour l’installer …ce qui ne changera rien aux habitudes des utilisateurs de windows.
– la boite de préférences contient des centaines d’options cachées derrière une dizaine d’onglets …Outlook reprezent ?
– ce n’est apparemment pas très au point !

Ahhhh… mais on me signale dans mon oreillette que l’écran mesure 12mm de plus. Bigger is better ?

20061113_zune.jpg

Z’avez vu le zoli thème zune que z’ai mis sur mon PC pour fêter ça ?