Pimp my face

En octobre dernier, la publicité Dove “Evolution” a fait le tour de la blogosphère. Tout le monde semblait s’étonner de découvrir la réalité du “photoshopage” à outrance tout en saluant l’initiative du marchand de savon. Ne nous leurrons pas car la retouche photo n’a pas attendu l’arrivée du dernier Mac Pro Quad Core pour prendre son envol, il n’y a pas que les stars qui se font retoucher le portrait et enfin, Dove n’est qu’une marque de plus du géant Unilever (Lipton, Skip, Findus, Axe, Magnum…) qui n’est pas là pour faire la révolution dans nos esprits.

Dans mon milieu professionnel à mille lieux de l’industrie cosmétique, j’étais loin d’imaginer me retrouver un jour confronté à cette dictature de la beauté. C’était sans compter sur un des projets actuels sur lequel je travaille pour mettre en ligne des photos d’employés vantant les mérites de mon entreprise. Au début, j’étais plutôt excité par cette initiative consistant à prendre des vrais employés en photos au quatre coins de la planète au lieu de ces ennuyeuses photos de mannequins dont un rapide coup d’œil suffit pour se rendre compte qu’ils ne sont pas ingénieurs (ils sont beaux et bien habillés !) et qu’il ne travaillent certainement pas dans le high-tech (ils prennent soin d’eux !). Aujourd’hui, les studios m’ont enfin transmis les photos déjà détourées par leurs soins. En y regardant de plus près, j’ai réalisé que les graphistes avaient retouché chaque photo, enlevant ici une ride, un bouton ou une cerne…

Comme j’ai passé une heure à jouer sur Photoshop pour comparer les originaux et les retouches, je me dois de partager ici quelques clichés. Ça n’a rien de confidentiel mais je me doute bien que pour une raison qui m’échappe, mon employeur n’appréciera pas ce genre de “lâchage” sur la place publique. Je poste tout de même quelques exemples ci-dessous, mais rien qui ne permette de reconnaître ces gens dont je n’ai pas l’accord. Je ne devrais pas, c’est mal, et si demain je me fais virer, vous saurez pourquoi !

20070131_photo7961.gif20070131_photo2100.gif20070131_photo1638.gif

Rien à voir, mais tout ce bla-bla sur Photoshop(r) me rappelle à quel point j’adore la version CS3 béta que j’utilise au quotidien depuis un mois comme s’il s’agissait d’une version finalisée. Comble pour une telle usine à gaz, cette nouvelle version est un régal en terme d’ergonomie, de performance et de simplicité. Bon boulot les gars !

Croustade pommes-myrtilles

Non rien, c’est juste que je suis très très fier de ma croustade dominicale qui est succulente, en plus d’être joliment grillées en surface.

Mise à jour : à la demande générale, voici la recette. Ingrédients :

  • 2 pâtes feuilletées
  • 2 ou 3 pommes (suivant la taille)
  • 100g de myrtilles séchées
  • 2 cuillères à soupe de cognac (voire mieux, d’armagnac)
  • 3 cuillères à soupe de cassonade

Épluchez les pommes et coupez-les en fines lamelles. Mettez les à macérer avec 2 cuillères à soupe d’eau, le cognac et 2 cuillères à soupe de sucre. Préchauffez le four à 180°C. Étalez une pâte feuilletée dans un moule à tarte, disposez dessus les pommes égouttées puis les myrtilles puis un peu de sirop des pommes. Recouvres avec l’autre pâte et soudez bien les bords. Répartissez dessus le reste de jus et la dernière cuillère à soupe de cassonade. Cuisez au four environ 30 minutes jusqu’à ce que le dessus soit caramélisé. Servez tiède ou froid.

Voilà, c’est donc très simple, le plus difficile étant de trouver des myrtilles séchées. L’opération délicate consiste à bien souder les 2 pâtes, c’est pour ça qu’il faut faire attention à ne pas mettre trop de pommes. Bon appétit !

Les cordonniers les plus mal chaussés (2)

icone flux rss

Mon site web1 est toujours aussi vide et mauvais en terme d’ergonomie2. Bref, loin de tout ce que je recommande à mes “clients” au quotidien. N’empêche que les plus méticuleux (i.e. maniaques comme moi) auront remarqué que je fais une petite modification chaque semaine, bidouillant la feuille de style et modifiant les fonctions PHP ici et là. Mais dans l’ensemble, tout cela est relativement invisible à vos yeux et c’est tant mieux !

Question référencement, syndication, statistiques et autres rapports, j’essaye également de faire quelques efforts. Le dernier en date concerne le flux RSS de ce site qui a – encore – changé. La raison est simple, je dois être indépendant des choix et évolutions techniques à venir. Du coup je passe par l’excellent Feedburner pour m’affranchir de ce vrai merdier. Alors cliquez sur l’icône adéquate de votre navigateur ou notez la nouvelle adresse : http://feeds.feedburner.com/janeck3

[1] Je fais un blocage psychologique et n’arrive toujours pas à utiliser le mot “blog”. J’en parlerai à mon psy…
[2] Quoi ? Mon site s’affiche mal dans Internet Explorer… Oh la la, je suis vraiment désolé !
[3] C’est bon Asbel, tu sais faire ça tout seul maintenant 😉

La terre vue du ciel

Avec internet, on n’a vraiment plus de vie privée. Même ma piscine d’été est exposée au grand jour. Tout ça grace à Virtual Earth de Micro$oft…

20070123_penthouse.jpg

Du coup j’ai pas mal joué avec Virtual Earth et je dois reconnaitre que la section cartographique de la nouvelle stratégie microsoftienne a le mérite de nous changer un peu du désormais classique Google Maps, notamment grace à cette vue inclinée du plus bel effet. Il y a évidemment quelques ratés en terme d’ergonomie1, de fonctionnalité2, de réactivité et aussi de soit-disant lien permanent qui nous mène à 800 mètres de chez moi. Bref, ce n’est pas demain que je vais arrêter de rêver devant Google Earth pendant des heures même s’il me propose une vue hivernale de mon appartement un peu moins excitante.

Et merci à David qui n’a vraiment rien d’autre à faire que de m’espionner sur le web 🙂


[1] Mais bon, avec Windows, je suis habitué depuis 7 ans, 9 heures par jour…
[2] La 3D est réservée à Internet Explorer… Ben voyons !

Pipi caca

pee and poo

En vrac, parce que ça faisait un moment que je voulais coller ce lien, je “link” une video qui explique comment bien se comporter dans les toilettes publiques. Comme j’ai un problème de longue date avec les urinoirs (et surtout les mecs qui se collent juste à côté de moi alors qu’il y a PLEIN de place ailleurs), je suis forcément sensibles au bon sens et à l’humour de cette vidéo (faite avec le moteur des Sims qui plus est).

Et puis pour la route, un autre truc bien bête parce que j’aime l’humour pipi-caca (vu chez une de mes lectures quotidiennes, le bien nommé Snif&Touffettes)

L’illustration débile en ouverture de ce post vient de nos non moins débiles amis suédois (via l’excellent TrendsNow)

Made In China

The Real Toy Story by Michael Wolf

Comme je l’ai déjà écrit ici, j’ai de plus en plus de mal avec les produits importés de Chine. Ce n’est pas par patriotisme ou par peur de voir débarquer plusieurs milliards d’asiatiques dans mon appartement, mais simplement par humanisme et soucis écologique. Premièrement, ce sont des gens qui travaillent dans des conditions animales. Deuxièmement, tous ces produits traversent la moitié de la planète par avion/bateau/camion en polluant tout sur leur passage. En même temps, je ne maîtrise pas le sujet et ma seule lecture “sérieuse” se résume au pavé « No Logo » de la très engagée Naomi Klein. Alors même si je ne suis pas en mesure d’étayer mes propos, je dois dire que je suis satisfait lorsque je peux trouver un produit made in France en guise d’une n-ième ikéaterie asiatique2. Tout ça pour dire que je suis tombé sur l’installation « The Real Toy Story » de l’artiste Michael Wolf (via Computerlove) dont les photographies m’ont rappelé d’horribles histoires lues dans « No Logo » comme cette trop jeune ouvrière qui avorta dans les toilettes de l’usine au cours d’une courte pause interdite…


[1] Je ne vise pas ce pays en particulier et je pense en réalité à tout ce qui est bien loin de nos frontières.
[2] Et encore, IKEA a le mérite de s’engager sur le travail des enfants, l’usage de produits nocifs et la garantie de bois provenant de forêts contrôlées. C’est toujours ça de pris…

Daft Punk is playing in my car

20070116_daftpunk_summercase06.jpg

Je l’avais bien dit : 2006 était l’année Daft Punk ! De DJ Vadim1 à2 Many Dj’s, tout le monde a casé un morceau des Daft dans les mix de l’année passée. Bon ok je n’étais pas à leurs concerts mais mon envoyé spécial m’a conté les 80 minutes de leur show barcelonais avec une précision telle que j’ai l’impression de l’avoir vécu.

Un sacré buzz précédait la troisième date de cette courte tournée (une quinzaine de concerts au quatre coins de la planète). Pour leur premier concert au Coachella festival en Californie, Daft Punk avait volé la vedette à Madonna2. Pour leur deuxième concert, ils avaient si bien enflammés les Eurockéennes que les Inrocks avaient pondu une bonne critique (la première depuis 10 ans comme le dit si bien Pierre sur son blog). Bref, c’était en août dernier, nous rentrions de Barcelone en direction du grand ouest. Ma micra venait de passer les 100000km au compteur et pour fêter l’événement, j’insérais un cd fraichement gravé dans l’autoradio. Au programme, un enregistrement pirate3 de Daft Punk au Summercase 2006.

La playlist est hallucinante, les daft remixant leur propres tubes à volonté pour un résultat explosif. Alors sortez les enceintes, montez le son et cliquez sur le bouton “play” ci-dessous.

Tentative de tracklist : Rencontre du 3e type (intro) / Sample “Human Robot” / Robot Rock / Oh Yeah / Technologic / Television rules the Nation / Around the World / Crescendolls / Too long / ??? / Too long / Steam Machine / Around the World / Harder Better Faster Stronger / Technologic / Around the World / Too long / Face to Face / Harder Better Faster Stronger / Aerodynamic / One More Time / Aerodynamic / One More Time / ??? / The brainwasher / The prime time of your life / Rollin & Scratchin / The brainwasher / Alive / The prime time of your life / Da Funk / Musique / Superheroes / Human After All / Rock n’ roll / Superheroes

[1] Festival des Ninjas au Batofar à Paris en septembre 2006.
[2] La rumeur raconte même que le duo français aurait refusé une proposition de collaboration avec la world star.
[3] Si Virgin pouvait se bouger le c** pour le sortir en CD…

Happy Birthday to Me

Philips Flat TV

Sans surprise, il aura donc suffit que je ne sois pas à découvert plus de 30 jours pour que je craque lamentablement (vive les soldes !). Bon en même temps ça fait un an que ma télé est cassée (merci Steven pour le prêt pendant tout ce temps). Donc me voilà avec un écran énorme qui donne une dimension encore plus impressionnante à Zelda Twilight Princess 🙂 Seul problème, je ne suis vraiment pas habitué aux écrans LCD et je ne peux m’empêcher de bloquer sur le contraste de l’images (j’ai l’impression de regarder la télé sur mon ordinateur) et les effets de bord propres à la compression numérique (j’ai l’impression que France 5 est diffusé en DivX). En tout cas, j’ai gagné au moins 50cm de profondeur dans mon salon et ça c’est super important pour jouer au tennis sur la wii !

Nobody told me

Ça y est, je vais maintenant pouvoir commencer le décompte jusqu’à mes 40 ans. Mais c’est toujours plus rassurant que de penser au 35 ans qui me restent jusqu’à la retraite. Bon et puis cette année a été bonne. Supermario et moi avons arrangé l’appartement pour donner au Penthouse ce qu’il mérite en terme de déco et d’aménagement. J’ai passé de très bonnes vacances en Dordogne, à Barcelone, à Valence, à Paris, à Milan, à Aix et en Bretagne. Et je ne parle même pas des excellentes soirées Hip-Hop Champagne, Cheap Party, Immaculate Conception et du récent réveillon. Je ne suis enfin plus à découvert (et même pas endetté en plus). Bon et puis j’ai appris pleins de choses cette année. Par exemple, on m’a enfin expliqué la différence entre le périphérique intérieur et extérieur. C’est tout con mais j’y avais jamais pensé. J’ai aussi compris que le wakeboard n’est pas la version tire-fesse du ski nautique mais bien une discipline à part entière. J’ai aussi fait le lien entre « boire un petit coup c’est agréable » et « j’aime le jambon et la saucisse » qui ne sont en fait qu’une seule et même chanson, dingue ! Par contre j’ai été très déçu d’apprendre que les fruits confits sont en général – i.e. dans la grande distribution – fait avec des navets colorés puis sucrés. J’ai même amélioré mon orthographe (c’est pas bien difficile vu mon niveau de départ) en découvrant que [bonéduforme] s’écrit « bonne et due forme ». Last but not least, j’ai découvert que j’étais la 58920569ième personne la plus riche du monde donc c’est décidé, j’arrête de me plaindre.