Range ta chambre (2/4)

J’ai retrouvé tous mes codes confidentiels depuis 15 ans ! Air Monopole, Crédit Bouzeux, Amérique Express, tout y est. C’est con mais j’ai passé un bon quart d’heure à me demander comment me débarrasser de ces documents. Évidemment je ne pouvais pas les jeter à la poubelle ou au recyclage. J’ai donc laissé libre court à mes pulsions pyromanes.

Parmi mes 10 tonnes de papiers, j’ai également retrouvé mon record de découvert… qui dit mieux ?

Range ta chambre (1/4)

J’aurais pu partir dans les îles mais je profite de mes vacances pour ranger un peu plus de 7 années de vie toulousaine (et au delà même). Ce qu’il faut savoir pour comprendre la suite c’est que je ne jette rien. En fait si, je jette tout à grand coup de sac poubelle 100 litres dès lors que j’ai trié, relu et pris une décision quand à l’importance éventuelle de cette lettre de rappel du loyer de juin 2002. Avant de se retrouver dans une des 5 poubelles et 3 cartons à recycler que je viens de descendre, je suis tombé entre autres sur ce courrier Itinéris de 2001 (oui oui, j’étais client Ola depuis 1996) dans lequel on nous explique ce qu’est un SMS. Vous apprécierez le « Chaque touche correspondant à plusieurs lettres, il faut appuyer plusieurs fois sur une touche pour obtenir la lettre voulue ! »

Félicitations à David qui, sans le savoir, vient de poster le 500ème commentaire !

Happy AZF

Rahhhhh EN-FIN !!! J’en pouvais plus là, j’étais au bord du gouffre, du craquage, du pétage de plomb. Donc voilà, c’est parti pour 15 jours de congés d’été car oui, ce sont bien mes vacances d’été qui commencent maintenant. Note pour plus tard : prendre les congés hors saison c’est bien, mais avant de recevoir les impôts c’est mieux. Rien de prévu au programme si ce n’est me regarder le nombril et rien que le mien pour une fois.

Oublier qu’on bouffe du rugby à n’en plus finir avec comme prévu l’indigestion médiatique dont IBM ressort gagnant avec la seule pub télé où il n’est pas question de ballon ovale ; tout le reste n’est qu’esprit d’équipe, sortie de mêlée et renvoie dans les 22. Déçu par le Michalak burger qui déborde de fromage mais manque un peu de légumes, à moins que ce ne soit le pain… Oublier le sexe et autres stars à poil : mon récent post sur caveman a explosé tous mes records d’audience depuis la création de ce site. Sébastien Chabal, voici donc le nouveau mot-clé attrape google.

Manger de la création artistique voire commerciale avec la nouvelle pub de Michel Gondry pour le Motorola RAZR21. Une fois de plus mon regard brille face au talent du réalisateur carton-pâte, mais que cela ne fasse pas oublier l’insatisfaction de plus de la moitié des utilisateurs du RAZR concernant l’interface et l’ergonomie du téléphone, raison pour laquelle ils ne comptent pas acheter un RAZR22. Ce n”est pas parce qu’on débauche un designer de chez Apple qu’il faut se passer d’un ergonome. Pub toujours mais promis, après j’arrête avec le rugby (quoiqu’il y a un match ce soir non ?) : une excellente récupération du buzz actuel par le coq sportif3 dont est extrait la vidéo ci-dessous.

Écouter de la musique et continuer à en partager ici parce que c’est la rentrée et que les bons albums commencent à arriver. En attendant la compil’ de l’automne, bouffer du fluokids (avant l’indigestion annoncée) et danser sur les podcasts de Don Rimini. Piller le iMac de Bigou car il est bourré de bon son groovy qui va bien avec les feuilles jaunes dans les arbres et dévaliser mon disquaire en attendant le retour de TRAX sous le nom TSUGI pour mi-octobre.

Profiter d’un début d’éclaircie dans la vie de la citée toulousaine avec une nouvelle rue vous-n’aurez-pas-l’Alsace-Lorraine qui aurait pu être piétonne mais ne l’est pas parce qu’on est à toulouse et que le piéton n’a aucun droit face à un Porsche Cayenne. Se délecter du Printemps de Septembre qui, comme chaque année, illumine les nuits toulousaines à coup d’installations, spectacles et autres ciné-concerts. Se réjouir de l’ouverture simultanée du Bikini4 et du Phare, 2 nouvelles vraies salles de concert à Toulouse après 6 ans de galère dans les salles des fêtes et MJC de banlieue. Patienter quelques semaines avant de voir Agoria, Electrosexual, Data et Justice. En attendant, j’irai trainer à Barcelone ou à Paris, ou les deux.

[1] Via le blog de Gondry.
[2] Shame on me, je n’ai pas réussi à retrouver la source de cette information lu sur le web donc non vérifiée.
[3] Via le blog du marketing alternatif.
[4] Dommage que les 3 jours d’inauguration du Bikini ne soient que sur invitation.

Tu reprendras bien du dessert ?

Moi à la base, j’avais juste demandé une crêpe au chocolat…

(Vous aurez sans doute remarqué que mes photos sont bien pourries depuis quelques semaines… En effet mon vieux Canon Ixus m’a laché et affiche maintenant un message d’erreur à la Windows après 5 ans de service irréprochable. Shopping soon…)

Trip to London – Day 6

Dernier jour à Londres et fin d’un excellent week-end chez/avec Grace & Vincent (merci !) Après la défaite française en rugby vendredi dernier, le Sunday Mirror revient sur le beau bébé Sébastien Chabal dans un article décalé à l’anglaise. Cliquez sur l’image pour le voir en (très) grand.

  • Insolite du jour : Madonna à moitié bourrée à la sortie d’un bar londonien fait la une des média anglais…
  • Plaisir du jour : Un vrai English breakfast en terrasse.
  • Bilan du jour : Il est temps de rentrer à Toulouse, tout ça commence à me coûter cher !

Trip to London – Day 5

Qui aurait cru que je prendrais autant de plaisir à aller voir un ballet ? Sans doute Nordine qui m’a invité au Sadler’s Wells où jouait la compagnie Alvin Ailey American Dance Theater. Le programme était une série de chorégraphie des années 70 rendant hommage à Alvin Ailey à mi-chemin entre comédie musicale et danse contemporaine. 135 minutes plus tard, j’avais des étoiles plein les yeux. Merci !

  • Insolite du jour : Une foule de femmes hystériques harcèle les danseurs à la sortie des artistes. Je dois admettre qu’elles ont bon goût parce que ouah !
  • Plaisir du jour : Un restaurant taï avec des crevettes géantes farcies au basilic… Miam !
  • Bilan du jour : 70£ soit un peu plus de 100€ claqués comme ça en une journée. Ouch !

Trip to London – Day 4

Déjeuner chez Ultimate Burger pour un vrai burger de la mort qui déchire sa race tellement c’est bon. Dans ce cadre à mi chemin entre la fast food et le lieu branché londonien, je réalise soudainement ce qui me frappe depuis 4 jours : la vie londonienne me rappelle constamment mes expériences américaines. Certes nous sommes bien en Europe1 mais ce n’est pas comme l’Italie ou l’Espagne qui n’a rien de fondamentalement différent pour un toulousain. Ici, les restaurants sont une vitrine de la cuisine mondiale (quid de la cuisine anglaise ?), les communautés ne sont pas intégrées (i.e. elles sont bien visibles), le flicage est ultra-présent (des milliers de caméras), les quêtes pour des œuvres caritatives ou missions locales sont partout et pour finir, les infrastructures sont médiocres (train, métro, électricité, téléphone, internet, routes…) Bref, j’ai pas de conclusion incroyable sur le sujet, juste que je m’enflamme souvent sur les US alors qu’il suffit de traverser la Manche pour se mettre en jambe.

  • Insolite du jour : Au Design Museum, le génial studio de créatifs dirigés par Jonathan Barnbrook expose sont travail très militant. Un design engagé plutôt qu’au service du capitalisme, ça fait du bien.
  • Plaisir du jour : Toujours au Design Museum, l’exposition de la géniale architecte Zaha Hadid est un régal pour les yeux. Je connaissais déjà plusieurs de ses travaux mais voir son œuvre regroupée en un seul lieu est complètement hallucinant. Quelques photos de ses créations 2006-2007 pour du mobilier & luminaires ci-dessus.
  • Bilan du jour : Putain de métro de merde, j’ai encore passé 4 heures sous-terre aujourd’hui !

[1] J’ai pas dit Union Européenne…

Trip to London – Day 3

Les différences nord/sud ont la vie dure et je m’étonne de l’état d’ébriété des 3/4 de la clientèle du pub à 22h. En même temps, ils ont commencé à picoler à 17h juste après le boulot. C’est sans doute pour ça que le métro ferme à minuit. Le métro, parlons-en justement ! Et bien les parisiens peuvent être rassurés car si Londres semble à le pointe de la branchitude avec ses bars (trendy), restaurants (nouvelle cuisine1, magasins (design) et buildings2, les londoniens auraient mieux fait de ne pas mettre la charrue avant les boeufs. En effet, pas de bus en site propre, pas de vélib’ et même pas de ticket métro+bus… attention les gars, les J.O approchent !

Alors que je mitraille une devanture où Helvetica brille une fois de plus par sa grâce universelle, j’apprends que Colette célèbre les 50 ans de la police de caractère alors que j’ai déjà commandé le DVD collector il y a un mois. Ouah putain, c’est quoi le mot pour dire en avance sur la hype ? Pendant ce temps là, je me mets en jambe avec le sympathique Livemighty SF de Vin Sol & Morsecode.

20070906_london.jpg

  • Insolite du jour : Les 7927 feuilles de menthe bio du gel douche Original Source ne sont pas là que pour la forme et je me suis fait un remake d’une pub Zest (remember…) sous la douche ce matin. Au moins ça réveille !
  • Plaisir du jour : En réponse à l’invasion estivale annuelle des anglais en Espagne, je savoure une San Miguel accoudé à un bar du quartier est. La mondialisation c’est vraiment n’importe quoi, vivement qu’il n’y ait plus de pétrole…
  • Bilan du jour : 3 jours de formation ça tue, demain je dors.

[1] À prononcer avec l’accent anglais, of course.
[2] Rien à faire, je préfère largement le phallus de la Torre Agbar à l’ogive de 30 St Mary Axe.