Ça tourne au texas (printemps 2013)


Explication de texte :

  1. Holy Other – Know Where. Il y a beaucoup trop de morceaux qui sonnent comme une parfaite introduction ou fin de mix. Un jour, je ferai des podcast avec 2 morceaux, ça sera beaucoup plus simple.
  2. Lapalux feat. Busdriver – Forlorn. Le hip-hop est mort depuis longtemps et puis de temps en temps, un flow magnifique vient se poser sur un superbe instru et voilà.
  3. Gold Panda – Burnt-Out Car In A Forest. Je mets du Gold Panda pour la troisième fois sur mon podcast mais que veux-tu, c’est exactement tout ce que j’aime : des cymbales, un rythme pressé et léger, un son rond et mélancolique..
  4. Nathan Fake – Glow Hole. Border Community, les anglais, l’amour à coup de sons électroniques.
  5. Mount Kimbie – Made To Stray. Si l’album à sortir dans quelques jours est à la hauteur de ce morceau…
  6. The Juan Maclean – You Are My Destiny. Le house n’est pas ma came. Et puis il y a Juan MacClean et ce son reconnaissable à 10000 avec la voix de Nancy Wang. Insupportable pour les uns, tellement “NY Excuse” pour les autres.
  7. The Horrors – Mirror’s Image. Dans la vaste catégorie des groupes inégaux, il y a The Horrors. Des albums sympathiques et puis régulièrement un morceau énorme qui pointe sans crier garde.
  8. The Postal Service – Natural Anthem. Deja 10 ans que le groupe americain s’est illustré avec un unique album qui, faute de vraiment percer en Europe, a eu le mérite d’apporter un peu de fraicheur au rock US.
  9. The Crystal Ark – Rhodes. Une belle pepite de l’écurie DFA. Assez indéfinissable alors j’ai envie de dire tout le bien que je pense de l’album qui me donne globalement envie de partir en vacances en Corse, sur un plage, avec un soundsystem et des cocktails.
  10. Matmos – You. Le duo californien a le chic pour pondre des morceaux arty un brin déconstruit et puis comme toujours, la beauté émerge du chaos.

Ça se passe sur iTunes et j’ai aussi fait une playlist spotify.