Tag Archives: web

Can I Answer My Cell at a Movie if It Seems Urgent?

Wired - Brad Pitt - Quentin Tarantino - by Dan Winters

Ce blog manque cruellement de contenu. Non seulement parce que je n’arrête pas de surfer sur internet et tombe régulièrement sur des articles où je suis bien calmé par le niveau d’écriture des mecs (ouais désolé les filles mais là encore — va savoir pourquoi — je lis surtout des blogs écrits par des mâles) et surtout les sujets qu’ils abordent, et là je me dis Ahhh non mais ça justement j’voulais trop en parler… mais en fait c’est vachement mieux écrit. Mais aussi (si si, regarde la phrase précédente, il y avait un non seulement) parce que merde quoi, je passe mon temps à expliquer à mes collègues que le contenu c’est le plus important (ah oui, je sais pas si je te l’ai déjà dit mais mon métier c’est de faire du ouèbe) et qu’il faut faire vivre un site en maintenant le contenu à jour autrement qu’en disant je suis en vacances donc y aura pas grand chose sur ce blog pendant quelques temps — genre j’ai trop un public de fan… Bon ok, sans doute plus que mes 40 visiteurs quotidiens qui arrivent ici au gré des recherches google comme branlette gay sur iphone. Et là je me dis quoi ? j’ai parlé de ça moi ? Il faudra que je te présente les statistiques de mon blog un jour, tu vas voir c’est drôle et après tu réfléchis à deux fois avant d’écrire un billet dans lequel les mots caca et pute ne sont pas très loin…

Enfin, c’est l’été et j’irai voir le psy à la rentrée pour lui parler de choses existentielles. En attendant, les vraies questions de saison sont sans doute dans Voici et Gala… où dans Wired qui liste les points clés de la vie online. Ça va sans le dire mais ça va mieux en le disant donc il est toujours bon de rappeler aux étourdi(e)s que Never Broadcast Your Relationship Status, Delete Unwanted Posts From Your Facebook Wall, Don’t Blog or Tweet Anything With More Than Half a Million Hits, If You Can’t Buy It Online, Feel Free to BitTorrent ou encore Can I Talk on the Phone While Taking a Whiz? No. Last but not least, Wired t’aide même à choisir la bonne sonnerie de téléphone. Alors quoi ? tu croyais que j’allais parler cul ? Rassure-toi car si tu te fais tout l’article de Wired, tu trouveras une photo de Brad Pitt en train de pisser aux toilettes. Ah voilà, c’est ce genre de phrases qu’il faut écrire pour que des inconnus débarquent sur mon site au détour de recherches pas très avouables.

Wired - Texting - by Jason Lee

Source: photo by Dan Winters & illustration by Jason Lee in Wired Magazine : Issue 17.08

South Park, l’intégrale

Temps de merde… Et pourtant la plus belle nouvelle depuis bien longtemps débarque comme ça, là, maintenant et tout de suite, sans prévenir : Hallelujah mes frères, les 12 saisons de South Park sont désormais disponible gratuitement en ligne et en anglais sur le site officiel southparkstudios. Champagne pour tout le monde, c’est moi qui régale !!!

Source : Numerama

Regarde c’que j’écoute

les sons s’accumulent à la porte d’iTunes telle la grêle sur la terrasse cet après-midi. Il y a des MP3 partout, ils se ressemblent mais ils ne font pas le même bruit. Certains iront presque directement à la poubelle alors que d’autres affichent déjà plus de 20 écoutes au compteur. En même temps je ne devrais pas m’en sortir trop mal car je suis plus fort pour trier ma musique que pour m’occuper du courrier qui jonche mon bureau. Alors cette compil elle approche ? Ouais évidemment, j’aime bien faire ça et ça sera dans la boite d’ici la fin du mois. Il faut juste que je trouve la bonne méthode, celle que je n’ai jamais réussi à suivre depuis toutes ces années. Les derniers morceaux écoutés, c’est pas mal non ? Ou alors les morceaux récents les mieux notés ? Putain elles sont fortes ces listes intelligentes, mais elles ne font pas un bon DJ pour autant. Mais j’y pense, depuis des mois que mon LastFM scrute mes faits et gestes musicaux, je pourrais peut être en tirer quelque chose ? Je me lancerais bien dans la programmation d’un truc pour mouliner tout ça, mais – comme toujours – il y a des gars qui y ont pensé avant moi et c’est tant mieux – pour une fois. Le résultat ne m’aide pas trop mais il est magnifique (et en plus tu peux cliquer sur l’image pour la voir en grand). J’en tire deux conclusions : premièrement, je ne me renouvèle pas musicalement. Deuxièmement, je ne sais pas s’il y a un métier qui va avec la visualisation de l’information mais si ça existe, j’aurais volontiers suivi les études qui vont avec.

Image computée sur Lastgraph, trouvé via le passionnant Information Aesthetics.

Du bon usage de l’email

L’e-mail ou email ou courriel1 est un fléau. De l’excitation de mon premier email reçu en 1996, il ne me reste plus rien, ou si peu.

Je rentre aujourd’hui de 15 jours de vacances et je découvre 389 mails professionnels dans mon “Inbox” alors que j’avais informé tout le monde de mon absence, sans compter le “Automatic out of office message”2 qui renvoyait vers les bonnes personnes. Comme toujours il faut faire le tri, enlever les pourriels (moins de 10, les anti-spam ont fait d’énormes progrès), les mails automatiques (fichiers logs et autres), les “broadcasts” (mails diffusés à tous les employés) et autres trucs pas importants. Bilan, il me reste 240 mails… DEUX-CENTS QUARANTE MAILS !!! Non mais sérieusement les gars (et les filles, pask’il y en a aussi), vous croyez vraiment que je suis parti deux semaines pour me retaper les épisodes précédents en différé ? Non, je me suis cassé et il fallait que vous vous démerdiez tout seul pendant mon absence. Vous voulez me faire croire que je suis indispensable et que je suis le seul à pouvoir le faire ? Non mais arrêtez un peu. Votre jeu n’a rien de flatteur et je sais très bien que le DRH n’aura aucun trémolo dans la voix le jour où il m’annoncera que je suis viré parce qu’ils ont trouvé un indien trois indiens moins chers que moi. Ainsi la règle est simple, je me suis donné moins d’une heure pour survoler tous ces messages et les supprimer sans hésitation. Si c’est vraiment important, je sais bien que vous n’hésiterez pas à me relancer sur le sujet.

Donc, pour que ce coup de gueule soit utile3 et puisqu’on ne nous apprend pas l’email à l’école, je me permets de rappeler quelques règles élémentaires pour les mails professionnels (et personnels un peu aussi).

Le titre est l’élément le plus important. Il doit résumer en quelques mots le propos du message… un peu comme un titre quoi ! Donc pas de “Important”, de “Bonjour” ou de “À faire” mais plutôt un “Projet X : besoin des paramètres de config avant jeudi”. Clair, net & précis.

Le destinataire est celui/celle/ceux à qui le mail est destiné… et lui/elle/eux seul(e)(s). J’ai bien compris le petit jeu du je-mets-la-terre-entière-en-copie pour se faire mousser, se débarrasser du boulot et surtout garder des pièces à convictions en cas de reproche, mais là sérieux, je me fous de la moitié des messages reçus.

Le contenu doit être précis et clair. Pour ceux qui n’ont pas un esprit de synthèse4, il suffit de relire le brouillon du mail un peu plus tard pour immédiatement voir ce qui cloche.

Les pièces jointes sont à éviter. Pour les mails perso, la plupart des images, musiques et vidéos sont déjà sur la toile. On préférera donc un lien vers YouTube plutôt qu’un fichier joint de 6 Mo. De manière générale il faut éviter les formats lourds5. Donc Jpeg plutôt que Bitmap, PDF plutôt que Word… Et puisque certains se font encore avoir, merci de vérifier les infos sur hoaxbuster avant de les envoyer à tout le carnet d’adresses6.

Le dernier point et pas des moindre : avant d’envoyer un email, je remercierai volontiers mes collègues (et tous ceux avec lesquels je serai un jour en contact) de TOUJOURS se poser la question « Est-ce que cet email est nécessaire ? Un coup de fil ne serait-il pas plus simple ? Est-ce que ça peut attendre que je le croise à la cafét’ à midi ? » D’avance merci.

[1] Pour faire plaisir à la commission générale de terminologie et de néologie.
[2] Ou “ooo message” pour les Wolrd-Company addicts.
[3] Oui, c’est ça le management à l’américaine, il ne faut pas garder ses frustrations pour soi et définir des actions pour éviter que ça ne se reproduise… Parfois je me fais vomir tout seul.
[4] Comme moi au cas où vous ne l’auriez pas encore remarqué…
[5] Et propriétaires, mais c’est une autre histoire…
[6] Dans l’absolu, ce n’est même pas la peine de m’envoyer ce genre d’infos parce que je m’en fous et surtout parce qu’internet c’est mon métier et je veille tous les jours sur la toile donc il est plus que probable que j’ai déjà vu cette pub tellement drôle 6 mois plus tôt. Tu crois que je me la pète ? Non non, je pense vraiment ce que j’écris mais je ne suis pas infaillible.

Source image

MySpace sucks, not Daft South Punk Park & Institubes in Toulouse blogue-t’il ?

C’est vraiment très intéressant.

Le paris carnet du pauvre du provincial en est déjà à sa deuxième édition. Ce Blog sur Garonne aura lieu mardi prochain au Classico. J’y ai passé toute la semaine à boire des bières donc ça ne me changera pas trop. Je n’étais pas dispo pour la première édition donc je vais me rattraper la semaine prochaine. Et puis comme je n’y ai vu aucun pédéblogueur toulousain, je vais aller réparer cette erreur.

Grace au talent en communications des organisateurs de soirées toulousaines, je viens tout juste d’apprendre1 qu’Insitubes organise une nouvelle soirée à l’Ambassade demain. Au programme les excellents Tacteel2, Das Glow et Bobmo. Le site myspace de l’Ambassade en parle juste dans les commentaires. Je suis sorti toute la semaine et je n’ai même pas vu un seul flyer ou affiche à ce sujet. Bravo les gars. En même temps ils s’en foutent parce ce sera forcément bondé paske c’est trop cool d’aller là-bas et d’attendre 45 minutes pour rentrer. M’en fous, je serais pas là, vous me raconterez.

Je pourrais profiter de ce post pour cracher toute ma haine sur MySpace. Évidemment je suis bien obligé de l’utiliser parce que MySpace est devenu incontournable pour ceux qui aiment la musique. Mais bon, soyons honnête, MySpace est laid, très laid. La notion d’ergonomie y est inexistante. Les pages mettent 3 heures à se charger en entier, même sur mon nouveau PC dernier cri et sa connexion très très haut débit. Les putains de plugins flashs qui lancent automatiquement musiques, photos et videos sont insupportables. Les commentaires n’ont aucun intérêt et se limitent à une lamentables traduction française du « Thank you for the add » par « Merci pour l’add »… Merci les gars pour cette traduction digne des plus beaux spams. Comme disait je-ne-sais-plus-qui, MySpace est aussi excitant qu’une chambre d’adolescent.

Le blog Kidz by Colette propose une vidéo plus la version intégrale en audio du live de Daft Punk au Coachella festival l’année dernière. Après avoir attendu 3 plombes, j’obtiens un fichier qui est rigoureusement identique au live de Summercase. Où est l’arnaque ?3

Bordel de merde, il faut que j’arrête de mater les épisodes de South Park que GameOne diffuse tous les soirs. Ça ne m’aide vraiment pas à être moins vulgaire.

[1] Merci David.
[2] Tacteel, génial producteur de TTC… Tient, ça faisait longtemps que j’avais pas parlé de TTC…
[3] Sam, une idée ?

Nobody told me

Ça y est, je vais maintenant pouvoir commencer le décompte jusqu’à mes 40 ans. Mais c’est toujours plus rassurant que de penser au 35 ans qui me restent jusqu’à la retraite. Bon et puis cette année a été bonne. Supermario et moi avons arrangé l’appartement pour donner au Penthouse ce qu’il mérite en terme de déco et d’aménagement. J’ai passé de très bonnes vacances en Dordogne, à Barcelone, à Valence, à Paris, à Milan, à Aix et en Bretagne. Et je ne parle même pas des excellentes soirées Hip-Hop Champagne, Cheap Party, Immaculate Conception et du récent réveillon. Je ne suis enfin plus à découvert (et même pas endetté en plus). Bon et puis j’ai appris pleins de choses cette année. Par exemple, on m’a enfin expliqué la différence entre le périphérique intérieur et extérieur. C’est tout con mais j’y avais jamais pensé. J’ai aussi compris que le wakeboard n’est pas la version tire-fesse du ski nautique mais bien une discipline à part entière. J’ai aussi fait le lien entre « boire un petit coup c’est agréable » et « j’aime le jambon et la saucisse » qui ne sont en fait qu’une seule et même chanson, dingue ! Par contre j’ai été très déçu d’apprendre que les fruits confits sont en général – i.e. dans la grande distribution – fait avec des navets colorés puis sucrés. J’ai même amélioré mon orthographe (c’est pas bien difficile vu mon niveau de départ) en découvrant que [bonéduforme] s’écrit « bonne et due forme ». Last but not least, j’ai découvert que j’étais la 58920569ième personne la plus riche du monde donc c’est décidé, j’arrête de me plaindre.

Sense and Simplicity

La bonne surprise de ce matin (en plus d’apprendre que je vais passer le week-end à Barcelone 🙂 vient de Californie avec la nouvelle interface du webmail .mac. Difficile de s’y perdre vu qu’ils ont reproduit à l’identique l’interface de Mail dans Mac OS X en ajoutant tout ce qui fait la force des technologies web actuelles – Ajax & Co. afin de permettre l’affichage dynamique, le glisser-déposer, etc. C’est beau, c’est simple, c’est propre. Bref, du beau boulot à la Apple. Ceci dit et étant donné les 99€ de souscription annuelle à .mac, je suis tenté de dire “Enfin” !

20061027_dotmac_webmail.gif